Bilan : la gauche et l’écologie pour demain

  En octobre prochain, ce blog aura deux ans. Alors que s’ouvre une nouvelle séquence de la vie du pays, il est temps d’esquisser un bilan et d’ouvrir, si possible, des perspectives. A sa façon, et à la mesure de son ambition et de ses moyens, « Ah ! ça ira ! » a joué son rôle. Cela signifie qu’il peut et qu’il doit continuer et participer pleinement à l’animation citoyenne locale.

 La rentrée apportera donc du nouveau. D’ici là, il est urgent de réfléchir à l’action passée et aux propositions pour les prochaines années et les prochains mois. Bien entendu, l’action ne s’arrête pas malgré les vacances. Par exemple, les chômeurs et précaires entendent faire entendre leur voix à l’occasion de la Grande conférence sociale qui s’ouvre le 9 juillet. Pour le moment le MNCP en est exclu et ne se satisfait pas du dernier courrier en date qui lui a été adressé par Michel Sapin (voir ci-dessous).

 Le contexte général, après notamment la déclaration de politique générale du Premier ministre n’est pas favorable à la satisfaction ni même à la simple écoute des revendications des chômeurs et chômeuses. Les 2 000 CDI supplémentaires annoncés à Pôle emploi constituent un début mais on est loin du compte dans la mesure où le chômage continue à progresser. La priorité du moment reste la nécessité d’associer les organisations de chômeurs et le MNCP au dialogue social qui est proposé par le gouvernement. En matière de lutte contre le chômage, rien ne se fera sans les chômeurs eux-mêmes.
 

Questions

 La gauche et les écologistes auront des défis à relever. Et dans l’immédiat il y a des questions auxquelles il faut répondre en oubliant les slogans faciles et les réponses toutes prêtes.

 Par exemple, celle-ci : comment influer sur la majorité socialiste qui détient tous les pouvoirs ou presque pour cinq ans ? La droite se situe déjà dans une opposition revancharde et quelque peu hystérique. Les actionnaires et le MEDEF, dans l’attente du retour de la droite au pouvoir tente de peser sur les choix du gouvernement. Mais ce n’est pas une fatalité si le mouvement social se donne les moyens de peser lui aussi.

 Autre question. Comment ouvrir la politique aux citoyennes et aux citoyens ? D’élection en élection, et d’abstention en vote nul (ou non inscription sur les listes électorales), il devient évident qu’une part grandissante de la population se sent extérieure aux pratiques politiques des partis. Les citoyennes et les citoyens se sentent exclus de ces groupes minoritaires qui décident pour le plus grand nombre à tous les niveaux. La démocratie participative est en échec. Pourtant de nombreux témoignages confirment que la grande majorité s’intéresse à la politique. Mais il manque les lieux d’expression, les occasions de débat, d’actions. Dans la récente période, la primaire socialiste d’une part et la campagne de Jean-Luc Mélenchon, ont donné des signes d’ouverture sur des pratiques plus ouvertes et plus participatives. Il faudra sans doute s’en inspirer.
 

 Un potentiel existe

 A Clichy, la stratégie d’alliance à droite de Catoire a enregistrée son premier revers. La ville subit les conséquences de ce reniement et, en particulier, sur le plan de la démocratie locale étouffée par les choix imposés sans débat à gauche par le Maire. La droite de son côté ne restera pas éternellement sans leader, sans propositions. Autant dire que, dans la perspective des prochaines municipales en 2014, la question posée sera celle d’une alternative à gauche.

 Le potentiel existe. Les écologistes (EELV) et le Front de Gauche ont chacun de son côté montré leur capacité à répondre aux aspirations des Clichois. Le mouvement social est vivant malgré la caporalisation de la vie citoyenne par le Maire. Soutien aux sans papiers, actions des locataires, problèmes du réseau de chaleur, urbanisme avec les questions notamment du PLU ont marqué la période récente par leurs actions. Le rassemblement de ces énergies pour repousser les fausses solutions de la droite et du FN est possible. La gauche, sans exclusive à priori, et l’écologie sont majoritaires à Clichy. Des initiatives sont à prendre pour concrétiser le dynamisme prometteur de ce rassemblement incontournable.

 Bonnes vacances à toutes et à tous, on se retrouve à la rentrée.

Robert Crémieux
mercredi 4 juillet 2012

Lettre M. Sapin :  Téléchargement 120628_ltr_SAPIN_Conférence_sociale

**

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.