Conseil municipal sous le signe de la trahison

Le Conseil municipal extraordinaire du mardi 6 décembre 2011 marquera l'histoire de Clichy. Avec l'éviction de trois adjoints, deux Europe Ecologie-Les Verts et un du Front de gauche, le maire PS Gilles Catoire a tourné la page du rassemblement de la gauche.

Cette dérive était entamée depuis longtemps. Elle se résumait à la recherche par le maire d'un soutien de la droite sur les dossiers où il était en difficulté : le vote du Plan local d'urbanisme (PLU), le chauffage urbain sous la coupe de GdF-Suez, le redressement de la gestion de l'Office HLM sur le dos des locataires, notamment. Le prix à payer pour le ralliement de la droite et du modem était bel et bien, comme nous l'avons écrit depuis plus d'un an, la fin du rassemblement de la gauche par le départ des adjoints PCF, Lutte ouvrière, Europe Ecologie-Les Verts et Front de gauche. Ils ont été remplacés par des élus divers droite (ex-UMP pour la circonstance), Modem et Radical-UMP.

Aïssa Terchi, membre du Front de gauche, et qui fut pendant plusieurs années un excellent adjoint aux sports, a dans son intervention résumé d'un mot le parcours de reniement de Gilles Catoire : « trahison ». Trahison des Clichois, et trahison de la gauche :


« Aujourd’hui, par cette volonté d’ouvrir les vannes à droite et de nous évincer, vous le savez, il s’agit là d’une trahison électorale. Trahison qui ne restera pas sans conséquences pour la Gauche clichoise ! Il ne s’agit pas de menace, ni d’avertissement, mais d’une réalité à présent ancrée dans l’histoire de la vie politique clichoise. Chers collègues de gauche, j’ai le sentiment d’assister ce soir à notre procès autour d’un tribunal totalement illégitime, une mascarade politique, un triste spectacle éloignant encore plus le peuple de gauche de ses élus et de ce que représente la politique. Clichy est pourtant une TERRE DE GAUCHE ! Rompre ce pacte est une double trahison, pour le peuple de gauche de Clichy, et pour nous élus qui avons fait confiance à Gilles Catoire ! »

L'ensemble de son intervention est disponible en téléchargement ci-dessous.
En téléchargement aussi le communiqué de soutien du Parti de gauche du département, qui interroge le PS des Hauts-de-Seine sur son silence.
Nous reviendrons également sur les interventions de Alain Fournier et Marie-Claude Fournier (EELV) qui faisaient hier soir partie de l'ultime charrette de la gauche non socialistes.

  Téléchargement 111206_intervent_TERCHI_CMextra

Téléchargement Gilles Catoire trahit les Clichois

 **

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.