Tournant politique : épilogue ce soir ?

C'est presque un anniversaire. Il y a un an, sur mon blog de Médiapart, j'écrivais un article rendant compte de l'éviction du poste de maire-adjoint de l'élu Europe Ecologie, Alain Fournier. Le Maire de Clichy, Gilles Catoire, franchissait alors une étape importante de son dérapage vers la droite de l'échiquier politique en épurant sa municipalité, petit pas par petit pas. L'article était intitulé : Clichy, un tournant politique à la Municipalité. Il reste toujours, hélas, d'actualité.

 Aujourd'hui, mardi 6 décembre, Gilles Catoire boucle la boucle. Le Conseil municipal est convoqué en Conseil extraordinaire pour avaliser la destitution des trois derniers adjoints qui contestent sa nouvelle orientation d'alliance avec la droite.


 De multiples gesticulations politiques ont accompagné la dérive du Maire. Un précédent Conseil municipal extraordinaire a ainsi été annulé sous le faux prétexte que la section d' Europe Écologie les Verts avait demandé un rendez-vous… Finalement on aura droit ce soir à la 2ème destitution d'Alain Fournier en un an. Il sera accompagné dans la charrette par Marie-Claude Fournier (adjointe à l'économie solidaire) et Aïssa Terchi, Front de gauche (adjoint aux sports).

 En quelques années le maire aura réussi à désassembler la municipalité de gauche issue du vote des électeurs en se séparant successivement des élus PCF, puis Lutte ouvrière, écologistes et enfin Front de gauche. Faisant mine d'ignorer les critiques émises sur le fond de sa politique, il préfère prendre pour prétexte l'absence de travail ou des conflits mineurs tout en protestant de sa volonté de rassembler la gauche. Il voudrait faire exactement le contraire, il ne s'y prendrait pas autrement. Autrement dit : soit il ne veut plus du rassemblement de la gauche, soit il s'y prend vraiment très mal. En tout cas, ce dont la droite avait rêvé, il l'a fait.

 Comme pour beaucoup de maire restés trop longtemps en place et cumulant les mandats, Gilles Catoire gère sa fin de règne de manière calamiteuse. Et comme cela se vérifie souvent, au bénéfice de ses opposants, ici ceux de droite, pour qui il fait place nette en détruisant méthodiquement la gauche.

 Épilogue ce mardi 6 décembre ? Pour la municipalité de gauche issue des urnes, sans aucun doute, à moins de nouvelles volte-face dont le maire est coutumier. Le rassemblement de la gauche à Clichy, lui, ne passera plus par Catoire.

 Robert Crémieux

 **  


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.