Chauffage : Catoire et Mestrallet ont eu leur petit Noël

Catoire, Maire de Clichy, a eu son petit Noël et a fait cadeau ce mercredi soir à son copain Mestrallet, PdG de GdF-Suez, d'un accord sur le chauffage urbain qui brade les droits des Clichois jusqu'en 2032.

Incapable de sortir de l'impasse où il a entraîné la ville et les bailleurs sociaux en signant sans regarder depuis des années les avenants que lui présentait le concessionnaire SDCC (GdF-Suez) il croit avoir gagné en faisant passer en urgence, l'avant-veille de Noël ( ! ) un dossier qu'il traîne depuis plus de dix ans.

Résultats : les usagers et les locataires de Clichy continueront à être surtaxés largement au-dessus du prix du marché pour leur chauffage. La ville va construire une chaudière bois après avoir investi dans une chaudière gaz alors qu'aucune expertise n'a été produite pour valider la nécessité d'un tel investissement imposé par GdF-Suez, à qui cela ne va rien coûter. Et, on s'en doute facilement, continuer à rapporter un maximum.

 Il faut rendre hommage aux quelques élus courageux qui se sont battus jusqu'au dernier moment au conseil municipal de mercredi pour infléchir la position du Maire. En définitive, seuls les deux élus de Lutte ouvrière, les élus des Verts et du Front de gauche et un élu PS, pour sauver l'honneur, Ibrahim Tariket, n'ont pas approuvé le solde de tous comptes que réclamait Gilles Catoire. Celui-ci peut se targuer une nouvelle fois de ne plus avoir d'opposition de droite au Conseil municipal. Au point que le pouvoir de M. Muzeau (absent), ex-UMP leader des divers droite, était confié ostensiblement pour la soirée à M. Auffret, adjoint PS.

Il est triste de voir qu'aujourd'hui, dans une ville de vieille tradition de gauche, la droite et le CAC 40 font désormais la loi. Celle du fric s'entend. Bien entendu, cela ne mettra pas fin aux actions des locataires et des usagers qui ont la légitimité de leurs revendications pour eux. Cela ne fait qu'alourdir un peu plus la liste des trahisons minables que Gilles Catoire multiplie depuis qu'il a choisi de virer la gauche de sa municipalité pour faire alliance avec la droite.

 Robert Crémieux

 **

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.