Chronique d’une élection municipale # 33

Epilogue, suites mais pas fin

Vendredi 26 juin au soir, la mairie de Clichy était bondée. Non seulement la fin de journée était chaude mais la foule dense dans les salons rendait la chaleur difficilement supportable. Il faut dire, la soirée était exceptionnelle. Pas courant qu’un conseil municipal soit ouvert par des membres de la délégation préfectorale. Pas courant depuis plusieurs décennies que l’ex-maire de Clichy n’y aille pas de son anecdote humoristique qui ne faisait rire que lui. M. Catoire n’est pas venu hier soir constater de visu les ruines politiques qu’il laisse derrière lui. La séquence ouverte en 2010 avec son renversement d’alliances a été close hier soir avec la victoire de ses ex-alliés de droite, MM. Muzeau, Cochepain, Pinard. 

M. Muzeau, pour le meilleur et pour le pire est désormais maire de Clichy et il faut noter que deux anciennes collègues de M. Catoire sont désormais maires adjointes, Mme Lauer et Moutongo-Black.

Featured imageLes fonctionnaires de la Préfecture ouvrent une séance inhabituelle

Normal qu’il y ait eu du monde lors de ce conseil municipal qui s’est borné à élire le Maire et les dix-sept maires adjoints. Pour la nouvelle majorité municipale, le plus facile est fait. L’état de grâce va durer six mois. Mais les difficultés commencent parce qu’il va falloir tenir les promesses dans un contexte budgétaire pas reluisant.

Pour ce qui est des promesses traditionnelles des politiques de droite, nul doute qu’elles seront tenues : réduction des services publics, démantèlement du logement social, course au changement de population pour faire de Clichy une ville « riche » à l’image de Neuilly, Levallois.  Un rêve caressé hélas par une partie des Clichoises et Clichois, y compris parmi celles et ceux qui ont tout à y perdre.

Et puis il y aura les promesses plus difficiles à tenir. On connait déjà le refrain : c’est la faute à l’héritage de la majorité sortante, c’est la faute au gouvernement PS (je n’ai pas écrit « gouvernement de gauche », mais c’est la gauche qui sera accusée), une mandature écourtée, etc. Le vrai problème est que le gouvernement PS et la nouvelle majorité municipale s’accordent sur un point : les politiques d’austérité soi-disant rendues « nécessaires » par le déficit budgétaire de l’État.

Cela signifie moins de dotations budgétaires. Les communes PS et de droite en conséquence font toutes le même choix : réduire les services rendus aux habitants. Un rapport de la Cour des comptes paru il y a quelques jours met en relief ce phénomène. Il y a moins d’argent : la réforme de la fiscalité locale intervenue en 2010, le gel d’une partie des dotations de l’État aux collectivités territoriales entre 2011 et 2013 et la baisse de ces dernières en 2014 ont infléchi les recettes à la baisse. Pour réduire le déficit, les collectivités territoriales ont donc réduit leurs dépenses d’investissement  (- 5,2 milliards d’euros et – 8,6%)

Featured imagePour la nouvelle majorité, les difficultés commencent

La majorité municipale sortante n’a pas fait autre chose que de laisser se dégrader les services rendus au Clichois, sans mot dire sur les responsabilités gouvernementales par solidarité de parti. Les Clichois en ont payé le prix. Hier l’ex-majorité municipale en a payé le prix politique. Il n’est pas sûr – solidarité politique avec le gouvernement en moins – que la nouvelle majorité municipale soit en mesure de sortir du piège.

Quoi qu’il en soit, l’alternance voulue par les Clichois a eu lieu. Tôt ou tard viendra le temps de l’alternative que Clichy Citoyenne a proposé dans son projet municipal écologiste et de gauche. Face aux difficultés rencontrées par les Clichoises et les Clichois, le moment viendra de le rappeler.

La chronique électorale s’achève sur ce chapitre # 33. Merci aux fidèles lectrices et lecteurs. Épilogue, suites mais pas fin. L’avenir est encore à écrire.

Robert Crémieux
@cremieuxrag

**

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.