Vous n’êtes pas le bienvenu à Clichy, M. Valls !

110413 051
Manifestation de chômeurs au siège de L'Oréal (ph. d'archives)


Selon l'agenda du Premier ministre, M. Valls sera à l'Oréal / Clichy demain lundi 3 novembre à 10 h 45.

Mais que vient faire M. Valls à Clichy ? Vient-il remettre un chèque à la multinationale au nom du CICE ? Le gouvernement est-il à la recherche d'un cosmétique low-cost pour les sans-dents ?

Et autre question : que signifie ce défilé d'excellences depuis quelque temps à Clichy ? Donc après Rebsamen et Hollande voici le Premier des ministres de passage dans la ville. Serait-ce pour rendre hommage à l’accompagnement sans faille du Maire de la ville ( en fâcheuse posture ) de toutes les politiques d’austérité que présente le gouvernement ?

En vérité, M. Valls, vous n’êtes pas le bienvenu à Clichy. Je sais que cette affirmation n’est pas conforme à la tradition républicaine. Mais trop c’est trop, votre politique autoritaire au service des profits du CAC 40 ne passe pas.

D’autant que vous êtes sans doute un Premier ministre légal, mais pas légitime. Rien ne justifie votre nomination si ce n’est la volonté d’un seul homme, au poste que vous occupez. Vous n’êtes pas le chef d’une majorité, ni d’un parti politique majoritaire, ni l’élu du suffrage universel à ce poste. Vous êtes à vous seul l’éclatante démonstration que les institutions de la Ve République sont à bout de souffle parce qu’elles présentent un déficit de démocratie. Comme le demande ceux qui ont ouvert le débat sur la nécessité d’une VIe République, il faut rendre la parole au peuple que nous sommes.

Une petite visite à L’Oréal Clichy M. le Premier ministre ?  Alors que tant de sujets mériteraient l’attention du gouvernement vous préférez venir faire allégeance à l’un des fleurons du Medef. A Clichy, il y a pourtant des dossiers qui auraient réclamé votre attention : le report de la ligne 14 du métro, la construction insuffisante de logements sociaux (comme partout ailleurs), la pollution urbaine par la saturation automobile (le Périphérique !), le chômage et la précarité (comme partout ailleurs), le blocage des salaires, des retraites, des allocations ou encore les problèmes périscolaires, de la Poste sans compter ceux du chauffage urbain (liste non exhaustive).

Alors si ce n’est pour aborder ces dossiers, ne vous attardez pas trop longtemps à Clichy, M. Valls !

Robert Crémieux

**

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.