Clichy citoyenne : du nouveau en politique

Samedi 11 janvier, j'ai eu le plaisir et la fierté de participer à l'inauguration de la permance de la liste Clichy citoyenne, 19 rue Emile Roux. J'ai été invité à y prononcer quelques mots, en tant qu'acteur citoyen de ce rassemblement. 
Ci-dessous, le texte de mon intervention.

**

1461150_655764671142626_1918206232_n

Avec Nadia Metallaoui, discussion pendant l'Atelier "Exercice de la citoyenneté" du 5 décembre dernier.

**

Il se passe quelque chose de nouveau à Clichy. La liste Clichy Citoyenne a deux particularités qui font événement dans cette ville.

D’une part il s’agit de la seule liste de rassemblement, et d’autre part c’est la seule liste qui propose aux citoyennes et citoyens non membres d’un parti à être une composante à part entière de la liste.

Dit comme ça, cela peut paraître à la fois banal et facile parce qu’évident. Et pourtant, non, ce n’est pas banal. En matière de rassemblement, à Clichy toutes les autres listes peuvent se résumer en un seul slogan : « Votez pour moi, votre futur maire ». C’est un peu court. L’éventuelle place faite à des citoyens sur ces listes en découle : ils n’ont droit à la parole que dans les marges étroites de l’approbation.

Question place faite aux citoyennes et citoyens, ce n’est ni évident, ni facile non plus. Même si cela correspond à une aspiration à gauche, – et même à une certaine tendance qui perce ici et là -, si c’était si facile ce serait la règle partout. Il faut bien constater que ce n’est pas le cas. C’est pour cela que je crois que nous innovons.

Bien entendu, on a toujours vu dans les élections, telle ou telle liste réserver une place à telle ou telle personnalité ou à un « démocrate sincère ». Ce que nous sommes en train de faire, et à mon avis de réussir, c’est de permettre aux citoyens et citoyennes d’être la véritable troisième composante de ce rassemblement initié par les écologistes et le PG – FdG, et quelques citoyens.

Cela se traduit par exemple par la démarche des Ateliers participatifs que nous avons engagée en novembre dernier et qui concrétise l’un des engagements de la liste : la démocratie participative. Dans ce qui se dessine comme projet municipal, – nous en parlerons ensemble jeudi prochain – des propositions concrètes seront faites pour donner corps à cette ambition. Et là encore nous allons innover.

Bien entendu, en revendiquant la place de troisième composante de la liste pour les citoyens et les citoyennes, je n’ignore pas les questions qui nous sont posées. Quelle légitimité avons-nous ? Je vous rassure, je ne suis pas le porte-parole d’un nouveau parti en formation, je ne parle qu’en mon nom aujourd’hui.

Mais oui, nous les citoyennes et citoyens de cette liste, nous avons chacune et chacun, à titre individuel, la légitimité d’actions que nous avons menées dans cette ville, dans le domaine associatif ou syndical. Et à ce titre nous sommes porteurs de revendications partagées, d’une demande sociale forte, et surtout de propositions.

Nous sommes porteurs de propositions

Pour m’en tenir aux combats que nous avons mené récemment à Clichy, qui n’a entendu parler du chauffage urbain, du logement social, du droit de vote pour toutes et tous, du maintien de l’hôpital Beaujon, du respect des droits des chômeurs ou des immigrés, ou de tel ou tel projet d’économie solidaire ou culturel, ou sportif, ou scolaire, que nous avons porté ?

Prenons un exemple concret. J’en parle parce que j’en suis, à mon niveau, un des modestes acteurs. Les locataires de cette ville, où les bailleurs sociaux publics et privés logent plusieurs dizaines de milliers de personnes, ont mené ces dernières années de durs combats. Et par les résultats qu’ils ont obtenus, ils ont apporté une contribution non négligeable à la résistance aux politiques d’austérité. Pour nous en tenir à ces deux dernières années, nous avons arraché une première baisse des tarifs du chauffage urbain, nous avons contraints l’office HLM à un remboursement de près d’un million d’euros de charges indues et, cerise sur le gâteau, nous venons d’obtenir qu’il n’y ait pas d’augmentation de loyers à Clichy Habitat en 2014.

Ce n’est qu’un exemple. Ensemble, avec la liste Clichy citoyenne, nous donnerons une cohérence encore plus grande aux diverses et nombreuses actions que nous avons menées et nous pouvons changer le visage de cette ville. À titre personnel, j’ajoute que Marie-Claude Fournier et Aïssa Terchi ont été des élus attentifs à nos actions. Et on les a toujours eus à nos côtés dans les moments difficiles. Sans leur soutien – et bien sûr celui des autres élus et militants écologistes ou PG –  nos voix auraient parfois eu du mal à être entendues.

Alors oui, si aujourd’hui je participe à cette liste Clichy Citoyenne, c’est bien parce que j’y vois clairement la possibilité de consolider ce qui a été acquis et de conquérir ce que nous n’avons pas encore obtenu.

Clichy Citoyenne est un outil démocratique formidable : à nous de nous en saisir et de nous en servir.

**

Robert Crémieux

samedi 11 janvier 2014

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.