Appel : Clichy solidaire des ch ômeurs

Les partenaires sociaux ont ouvert lundi 24 janvier au siège du Medef des négociations pour renouveler la convention d'assurance chômage (UNEDIC). Le patronat du MEDEF souhaite le statut quo et ne veut surtout pas que des mesures soient prises pour faire face à l'urgence de la situation. Les associations de chômeurs sont exclues des débats. C'est particulièrement choquant car ni l'État, qui a la responsabilité d'encadrer cette négociation sociale, ni la majorité des partenaires sociaux, patronat en tête, ne semblent avoir pris la mesure du fléau qui frappe les chômeurs et précaires : plus de la moitié sont désormais en fin de droits (sans aucune indemnités) ou au RSA.

Alors que les chiffres officiels (pourtant minorés) caracolent autour de plus de 4 millions de chômeurs, alors que le chômage de longue durée (un an et plus) bat des records, alors que les fins de droits se retrouvent dans un dénuement complet, cette négociation UNEDIC est passée sous silence ou présentée comme un événement anecdotique. Les débats se borneraient à quelques détails techniques et à la question de savoir quels syndicats signeront la décision finale. Rappelons, en effet, que les représentants des salariés avaient jugés la convention actuellement en vigueur si indigente qu'un seul syndicat l'avait signé il y a deux ans.

Les chômeurs ne sont pas seulement des statistiques que l'on manipule pour les besoins de telle ou telle politique. Les chômeurs et précaires sont pris en otages, sans avoir droit à la parole, dans des négociations qui vont conditionner pour beaucoup leur survie quotidienne. Assez de démocratie sociale en trompe l'œil. Il faut des mesures d'urgence, il faut des mesures exceptionnelles à la hauteur de la crise, il faut que les propositions des chômeurs et précaires soient entendues dans les négociations et le débat public.

Cela ne se fera pas tout seul. Exigez avec le Mouvement National des Chômeurs et Précaires (MNCP) que la voix des chômeurs soit entendue.

C'est pourquoi des citoyens et citoyennes de Clichy, salariés, retraités, animateurs associatifs ou militants politiques ont pris l'initiative de lancer cet appel :

Signez et faites signer la pétition

Négociations UNEDIC : pas sans les chômeurs !

– sur le site web du MNCP : www.mncp.fr

                       – et sur les sites web de plus en plus nombreux qui relayent la pétition

**

Premiers signataires : Chantal ASCOET, Eric BEYNEL, Claude BOIBESSOT, François BOUÉE, Josette BOUTELEUX-FOLSCHWEILER, Jacqueline CRÉMIEUX, Gérald GOUDAL, Leila HADJ-JORIOZ, Neila HAMADACHE, Marguerite LACHERET, Dorothée LÉCALLIER, Chloé PERREAU, Ibrahim TARIKET, Aïssa TERCHI, Bernard VASTRAL

Clichy, mardi 02 février 2011

Télécharger le tract :      110202appelclichymncpptitionunedic.pdf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.