Triomphalisme ind écent et prématuré du ministre Bertrand

Chiffres du chômage : communiqué du MNCP

Les chiffres officiels du chômage pour le mois de janvier, publiés ce jeudi, font état, à part une variation infime selon les catégories prises en compte, d'un nombre toujours record de chômeurs. En effet, le nombre des demandeurs d'emploi reste non seulement largement au-dessus de 4 millions, mais, de plus, il est toujours en augmentation sur un an par rapport à janvier 2010 : + 4,4 %.

Et pourtant, hier mercredi, à la veille de la publication des chiffres, M. Xavier Bertrand s'est précipité à TF1 pour annoncer une baisse "importante" du chômage au mois de janvier. On croit rêver ! En fait, le ministre du Travail et de l'Emploi s'appuie sur un nombre dérisoire de 300 chômeurs de moins (!) alors que le chiffre de référence s'établit (catégories A, B, C, y compris DOM) à 4 303 700. D'autant que ces 300 chômeurs de moins sur le plan statistique ne changent rien à la situation des chômeurs de longue durée ( + 16,5 % sur un an) et sur celui des personnes en fin de droits, réduites de plus en plus nombreuses aux Restos du Coeur.
Cette manipulation des chiffres du chômage rend encore plus légitime la revendication des associations de chômeurs qui exigent d'être entendues dans la négociation UNEDIC en cours. Le MNCP publiera prochainement un appel national pour que la pétition "Négociations UNEDIC : pas sans les chômeurs" soit signée massivement (sur le site web du MNCP : http://www.mncp.fr/index.php).
Paris, jeudi 24 février 2011

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.