Un plan révolutionnaire pour les HLM

C’est un événement pour les mal-logés, les sans-abri et les locataires HLM. La Nouvelle Union Populaire écologique et sociale (NUPES), constituée pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains vient de rendre public le programme complet avec pas moins de 650 mesures.

Parmi celles-ci, un plan qui fera date pour le logement social. Quinze d’entre elles sont regroupées sous le titre : Garantir le droit au logement. Il ne s’agit bien sûr que des mesures concernant directement l’action des pouvoirs publics sur le logement mais d’autres propositions ont indirectement des incidences positives sur ce secteur, par exemple le relèvement du SMIC.

Conférence de presse de présentation des 650 mesures proposées par La nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale

Voici donc ci-dessous le paragraphe concernant le logement social.

Garantir le droit au logement

1 / Interdire les expulsions locatives sans proposition de relogement public

2 / Mettre en place une garantie universelle des loyers créant un filet de sécurité contre les impayés de loyers pour les locataires, comme pour les propriétaires

3 / Encadrer les loyers partout sur le territoire et à la baisse dans les grandes villes, adopter un bouclier logement qui limite la part des revenus consacrée à se loger

4 / Construire 200 000 logements publics par an pendant cinq ans aux normes écologiques les plus ambitieuses

5 / Réhausser le seuil minimal de logements sociaux par commune (loi SRU) à 30 %, augmenter les sanctions contre les communes hors-la-loi et ordonner aux préfets de se substituer systématiquement aux maires défaillants

6 / Imposer les hautes transactions immobilières spéculatives par une taxe progressive pour financer la lutte contre le logement indigne

7 / Rendre la rénovation des logements « passoires thermiques » obligatoire avant toute mise en location

8 / Lutter contre l’habitat indigne et insalubre : rendre obligatoire un « permis de louer » dans toute la France (autorisation préalable délivrée par les pouvoirs publics), lancer un grand plan de rénovation des logements, utiliser le droit de préemption et garantir un relogement décent et rapide des personnes mal logées

9 / Rétablir les aides publiques pour les HLM, éviter les hausses de loyers à la relocation et garantir le relogement à loyer constant dans le cadre des réhabilitations ou reconstructions

10 / Utiliser le droit de réquisition et les surtaxations pour lutter contre les logements vacants, et les remettre en location

11 / Imposer dans les constructions neuves que 100 % des logements soient accessibles, comme le prévoyait la loi handicap de 2005

12 / Lutter contre la spéculation sur le logement en limitant les locations de courte durée (de type AirBnB) aux propriétaires-occupants et pendant une période limitée

13 / Lancer un plan d’urgence de prévention et d’éradication des punaises de lits, avec la création de services publics locaux dédiés

14 / Réviser les Plans de prévention des risques d’inondations à la hauteur des nouvelles menaces et créer un Fonds d’aide à la relocalisation des constructions menacées par les inondations et la montée des mers

15 / Revaloriser les aides personnelles au logement (APL) au regard de l’inflation, revenir sur les réformes du quinquennat Macron et notamment la coupe de 5 euros et renforcer les moyens dédiés à l’accompagnement pour lutter contre le non-recours

**

Retrouvez le programme complet sur le site : https://nupes-2022.fr/le-programme/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.